A PROPOS

Le site de référence pour les thérapeutes et leurs patients

Je Vis Nature a été fondé pour toutes celles et ceux qui désirent accompagner autrui vers une hygiène de vie saine mais aussi pour toutes les personnes qui souhaitent retrouver le chemin de la nature!

Qui est la fondatrice?

Issue d’un cursus scientifique et médical, Laëtitia est sage-femme d’une première vie (5 ans d’expérience dans une maternité de niveau I, en région parisienne), ensuite devenue naturopathe (diplômée du Cenatho, Paris), elle est également conférencière et formatrice dans une école de naturopathie moderne (l’Institut de Naturopathie Humaniste, Paris) où elle transmet son expérience de l’accompagnement au féminin. Elle soutient ardemment la prise en charge plus humaniste et holistique des femmes à toutes les étapes de leur vie comme un levier déterminant pour créer le monde de demain.

Un cheminement vers plus de sens?

En quête de la spiruline “idéale” à conseiller à ses patientes, et au fil de ses recherches, elle est tombée en amour devant cette cyanobactérie aussi fascinante que bienfaisante. Enrichie de très belles rencontres avec des pionniers et spécialistes de la spiruline et phycocyanine, Laëtitia s’est lancée en 2017 dans l’aventure de la production de spiruline “Vibratoire” puis de phycocyanine en partenariat avec les Life’s producteurs basés au Maroc, Ce long cheminement lui a permis de se spécialiser et de constituer son expertise dans le vaste monde des micro-organismes indifférenciés!

En effet, les micro-algues possèdent la grande particularité de se trouver aux origines de la vie et d’avoir peu évolué ou muté au fil des millénaires. C’est cette caractéristique qui leur confère une puissance et une richesse incomparables ainsi qu’un large spectre d’actions et de bienfaits!

Qu’est-ce que la différenciation?

En biologie, la différenciation d’un individu animal ou végétal pluricellulaire, est l’apparition au cours de son développement, d’un nombre croissant de types différents de cellules, de tissus et d’organes, constituant des structures vivantes, toujours plus complexes.

Par exemple, une plante est différenciée car elle est constituée d’une tige, de feuilles et de fleurs, chaque “organe” ayant des fonctions et métabolisme distincts. De même, un embryon humain va développer de nombreux systèmes différents, très spécialisées durant les étapes de l’organogénèse (formation des organes).

A contrario, les cyanobactéries et les micro-algues ne sont constituées pour la plupart que d’une cellule qui ne se différencie pas au cours de sa croissance. 

En quoi cette notion est-elle fondamentale ? 

Pour bien comprendre, il faut remonter à l’apparition des premières cyanobactéries il y a 3.5 milliards d’années! Les scientifiques ont retenu la très probable hypothèse que la phycocyanine contenue dans ces micro-algues est à la base de l’évolution de la vie sur Terre.

En effet, la phycocyanine serait la première molécule à avoir permis la photosynthèse en captant la lumière du soleil. C’est elle qui aurait donc participé à rendre l’air compatible avec la vie en lui apportant l’oxygène il y a plus de 3 milliards d’années …

Encore plus fascinant, la phycocyanine serait à la base de la présence des végétaux et des animaux/humains sur la Terre. En effet, il y a 1.5 milliards d’années, lors de l’apparition des cellules, elle aurait engendré la chlorophylle en intégrant un atome de magnésium à sa structure! Et encore plus fou, en captant le fer, elle aurait donné naissance à l’hémoglobine qui est l’élément caractéristique et fondamental du sang. La phycocyanine serait alors une molécule charnière de l’évolution du vivant!

Un seul élément différencie la phycocyanine (bleue), de la chlorophylle (verte) et de l’hémoglobine (rouge) !
 
Il est aisé de comprendre que plus le micro-organisme est simple dans sa structure et présent précocement dans l’histoire de l’évolution de la vie, plus ses composants seront facilement “reconnus” par le vivant et ainsi bénéfiques pour nos différents métabolismes. En effet, le corps possède cette intelligence qui garde la mémoire de son évolution
 
Lorsqu’on lui donne les nutriments nécessaires à son bon fonctionnement (acides aminés, oligo-éléments et minéraux, vitamines, enzymes, acides gras, pigments, …), il va de suite s’atteler à les alchimiser!El
    Panier